Le housesitting est une forme de voyage exceptionnelle qui profite non seulement au propriétaire mais aussi au voyageur. Regardons cela de plus près afin de mieux comprendre le concept.

Zoom sur le Housesitting

Si vous savez ce que c’est que Babysitting, ce ne sera pas difficile de comprendre le Housesitting. Oui, il s’agit d’une forme de gardiennage : le voyageur garde la maison de l’habitant, qui, lui aussi, part pendant quelques jours (quelques semaines, quelques mois). Les sitters et les propriétaires trouvent tous les deux leurs intérêts dans le housesitting : il est considéré comme un véritable échange de service entre les deux parties. D’un côté, les sitters profitent d’un logement durant l’absence du propriétaire. D’un autre côté, le propriétaire part l’esprit tranquille sachant qu’il y a quelqu’un qui s’occupe de sa maison en son absence. S’il a des animaux, il peut demander au sitter de s’en occuper. Il peut aussi demander à celui-ci de prendre soin de ses plantes, l’arrosage du jardin, etc.
Les sitters sont comme des bénévoles, ils rendent des services et en contrepartie ils profitent d’un hébergement sur une durée bien déterminée. Dans tous les cas, c’est une bonne occasion de passer des vacances à petit prix puisqu’il faut savoir que le prix d’hébergement représente un budget important. Cependant, le housesitting est si intéressant que les sitters sont nombreux mais les maisons à garder sont moindres. Notez qu’en général, les propriétaires sont surtout inquiets pour leurs animaux et c’est souvent ceux-ci qui les poussent à solliciter un setter.
Où trouver les annonces relatives au housesitting ? Les sites proposant ce type d’échange sont actuellement nombreux et ils acceptent tous les membres à travers le monde entier. Oui, le concept est déjà répandu et ouvert à tous les voyageurs du monde entier. Par exemple, vous êtes en Allemagne et vous voulez voyager en Australie ? Pour loger dans la maison d’un particulier, déposez une annonce sur un site dédié au housesitting. Vous trouverez une annonce répondant entièrement à vos besoins. Vous pouvez vous inscrire sur les sites payants ou gratuits, c’est à vous de voir. L’abonnement payant est bien sûr plus intéressant car vous aurez plus de chance de trouver ce que vous recherchez. De plus, si vous payez, les sites peuvent vous faciliter le contact avec les propriétaires. Notez cependant que l’abondance des annonces varie en fonction de la destination. La pratique est plus répandue, en effet, dans certains pays comme les USA, l’Australie, la Nouvelle Zélande, L’Europe, etc.

Informations utiles sur le housesitting

On connait aussi le housesitting sous une autre appellation : le home-sitting. Pour que ça marche, les deux parties doivent quand même se rencontrer au moins 24 heures avant le départ du propriétaire. Cette rencontre est utile pour une petite mise au point : les choses à faire, les choses à ne pas faire, les remarques, les conditions, etc. Cela permet aussi au propriétaire de voir s’il a affaire avec des gens à qui il peut faire confiance ou non. Pour s’occuper de leurs animaux, les setters engagés doivent être des personnes qui aiment les animaux, autrement il faut chercher autre chose.
Il est toujours utile que les deux parties gardent contact pendant l’échange. Pour que tout se passe bien, on conseille au sitter de prendre des photos de l’intérieur de la maison : c’est important parce que le propriétaire doit retrouver sa maison dans l’état qu’il la laissé. Cela permet donc au setter de remettre tout en ordre avant l’arrivée du propriétaire. Pendant leur rencontre, il faut poser toutes les questions utiles afin de ne pas se tromper sur certaines choses.
Faites attention lorsque vous choisissez une annonce : certaines s’adressent au setter en couple ou marié, tandis que d’autres s’adressent à des voyageurs solo. Vous pouvez aussi trouver des offres pour une famille composée d’un couple et de 2 à quelques enfants.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *